#27 “A book by an author you love you haven’t read yet”

Généralement, j’aime écrire un article sur ce blog dès que je finis un livre, pour avoir l’intrigue encore fraîche dans la tête. Pour écrire ce poste, il m’a fallu plusieurs jours pour me remettre de mes émotions. En effet, dans la série “femmes fortes”, je crois que je suis tombée sur un grand livre avec Histoire d’Omaya de la Canadienne Nancy Huston.

De cet auteur, j’avais déjà lu au lycée Lignes de faille qui m’avait profondément marquée. N’ayant rien lu d’elle depuis, j’ai été assez enthousiaste de retrouver son écriture acérée. J’étais loin de me douter de la claque littéraire que j’étais sur le point de me prendre.

Nancy Huston, Histoire d'Omaya, Actes Sud, 1985, 205p.
Nancy Huston, Histoire d’Omaya, Actes Sud, 1985, 205p.

Histoire d’Omaya, c’est l’histoire d’une femme enfermée dans sa paranoïa et affirme avoir subi un viol collectif. Du fait de ses troubles, personne ne veut croire à sa version des faits. Sa famille, sa compagne, les juges, tous la pensent affabulatrice et lui demandent de renoncer aux poursuites.. Le jugement des autres devient une cage tout aussi confinante que celle de sa propre névrose. Les pages s’enchaînent avec des passages bruts comme du verre pilé.

Comment traiter la responsabilité d’un malade mental au tribunal? Qui faut-il croire? Ce roman n’est-il finalement que la profonde rêverie d’une femme détraquée par ses troubles psychiques? Je n’ai pas su déterminer la vraie fin de ce livre, et c’est peut-être mieux ainsi. Ce roman donne en tout cas une voix à toutes ces personnes que l’on voudrait faire taire, et apporte un peu de compassion sur un sujet éminemment difficile.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s