#35 “A book a friend recommended”

Sur les bons conseils de mon ami Etienne, je me suis lancée dans la lecture de Disgrâce de J.M Coetzee.

J.M. Coetzee, Disgrace, éd. Seuil, 2001, 252p.
J.M. Coetzee, Disgrâce, éd. Seuil, 2001, 252p.

David Lurie est professeur en communication et poésie romantique à l’université du Cap. A la suite d’un scandale dans lequel il est impliqué  Lurie décide de partir un temps chez  sa fille qui tient un chenil dans un endroit reculé du Cap-Oriental. Les ennuis sont pourtant loin d’être finis et le séjour à la campagne tourne vite au cauchemar quand la petite famille reçoit la visite de trois cambrioleurs aux intentions plus que néfastes. Disgrace  est le roman d’une chute d’un Dom-Juan qui se croit tout puissant en un homme fatigué par la vie mais que l’amour paternel motive plus que tout.

On est frappé par une chose: la vie de Lurie est remplie par les femmes. Ex-épouses, filles, aventures d’un soir, elles l’obsèdent et le précipitent à la chute. Le parallèle entre son aventure à l’université, les poursuites engagées contre lui pour harcèlement sexuel et le viol que subit sa fille par les cambrioleurs est par ailleurs assez glaçant.

Enfin, j’ai aimé ce livre pour l’introduction qu’il donne sur la société sud-africaine et ses tensions toujours aussi prégnantes.

Merci Etienne pour cette découverte!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s