#37 “A book based on a true story”

Tout comme Disgrâce de J.M. Coetzee m’a permis d’en savoir un peu plus sur la société sud-africaine, Cannibale de Didier Daeninckx est un des premiers livres que je lis sur la Nouvelle-Calédonie. Il reprend les tristes événements de l’Exposition coloniale de 1931 où Gocéné et d’autres Canaques ont été amenés de force dans les zoos humains de la capitale. Quand la jeune Minoé est enlevée à sa tribu pour partir dans une autre foire en Allemagne, Gocéné et son protecteur Badimoin partent à sa recherche dans tout Paris dans une course exaltante qui les emmène dans les couloirs du métro parisien et les guinguettes de quartier. Cette course contre la montre scelle également une amitié durable avec un jeune ouvrier prénommé Caloz qui n’hésite pas à s’interposer devant les armes de la police pour protéger le jeune innocent.

Didier Daeninckx, Cannibale, Ed. Gallimard, 1998, 108p.
Didier Daeninckx, Cannibale, Ed. Gallimard, 1998, 108p.

Bref, un livre que beaucoup d’entre vous ont dû lire au lycée pour les cours de français mais que j’ai découvert avec plaisir. Une écriture rythmée mêlée à une histoire palpitante qui donnent un hommage émouvant à la Nouvelle-Calédonie, il n’en fallait pas plus pour combler un lundi soir pluvieux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s