Roman des Etudiants 5/5

Un mois et demi et dix livres plus tard, le Roman des Etudiants touche à sa fin. Les jurés se sont prononcés lundi dernier sur leur roman favori et l’avis a été unanime : c’est En Attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut qui a remporté tous les suffrages.

 Croyez-le ou non, mais la dernière ligne droite m’a permis de découvrir mes deux livres favoris de la sélection. Je suis donc ravie d’avoir pu tenir le rythme, sans quoi je serais complètement passée à côté de ces deux phénomènes de la rentrée littéraire.

 Celle que vous croyez– Camille Laurens

A14387
Camille Laurens, Celle que vous croyez, Gallimard, 2016, 192p.

 Facebook et les réseaux sociaux font leur incursion dans l’œuvre littéraire depuis pas mal d’années maintenant. Celle que vous croyez élève clairement la tendance au niveau supérieur. Le nouveau roman de Camille Laurens dépeint la descente aux enfers de la narratrice Claire, 48 ans, qui sous couvert d’une  nouvelle identité virtuelle, séduit le meilleur ami de celui qui l’a quittée.  Ce qui commence comme un désir de revanche par un flirt sans conséquence se change petit à petit en un jeu très dangereux où les identités finissent par se confondre et alimenter le délire psychotique de la narratrice. Une écriture ciselée et des récits enchâssés mais jamais confus confèrent au livre un rythme haletant, identique à d’Après une histoire vraie de Delphine de Vigan, également dans la sélection RDE. J’ai été prise d’emblée par le tourbillon d’émotions et d’avatars de cette romance très Good Bye Marilou. C’est magnétique, puissant, dérangeant jusqu’au bout et le lecteur en redemande. On relève au passage les premières pages sans ponctuation, qui ne sont pas sans rappeler quelques passages de Belle du Seigneur d’Albert Cohen…  Génial!

En attendant Bojangles– Olivier Bourdeaut

en-attendant-bojangles
Olivier Bourdeaut, En Attendant Bojangles, Finitude, 2016, 160p.

Le voilà, notre grand gagnant du RDE 2016 ! Et comment ne pas s’incliner devant ce magnifique premier roman d’Olivier Bourdeaut ?

 Un couple danse amoureusement sur un air de Nina Simone, dans un salon bourgeois du Paris des années 1950.  Leur fils les regarde, émerveillé par leur grâce et l’adoration qu’ils se portent. C’est travers de ce même regard enfantin que l’on découvre le terrible secret de famille autour de la mère du narrateur. Un style à la Boris Vian, où le tragique se drape de burlesque, tout en élégance et en tendresse En attendant Bojangles est un premier roman plein de promesses qui est en passe de rafler tous les prix des lecteurs : en effet, le livre vient également de remporter le prix RTL-Lire 2016. Preuve que les lecteurs, étudiants ou non, reconnaissent unanimement le talent de conteur d’Olivier Bourdeaut. Pour une immersion totale, je recommande vivement de le lire avec pour musique de fond le morceau éponyme et envoûtant de la grande Nina Simone.

Ainsi se termine la série du RDE ! J’espère que vous avez aimé mes aventures et mes rencontres. Maintenant, à vous de me dire : souhaiteriez-vous voir davantage de contenus similaires à celui-ci à l’avenir ?  

Advertisements

4 thoughts on “Roman des Etudiants 5/5

  1. Ces deux romans étaient mes préférés également ! Après beaucoup d’hésitations j’ai finalement voté pour Camille Laurens, mais j’étais quasi sûre que c’était olivier bourdeaut qui allait remporter le prix ! Bravo à lui ☺

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s