Dans le grand cercle du monde • Joseph Boyden

Ca y est les amis, j’attaque les livres que je me suis offerts pour Noël! Tout espoir n’est pas perdu.

Je ne sais pas vous, mais jusqu’à récemment, quand on me parlait des Premières Nations d’Amérique, je me figurais des tribus indiennes peinturlurées et chevauchant au vent dans les grandes plaines. Un poil réducteur tout de même.

Il y a quelques semaines, j’ai suivi- et complété-  un MOOC (un cours en ligne, pour les non initiés) d’une université canadienne sur l’histoire politique du Québec. Un des moments les plus marquants de cette formation à mes yeux a été l’approche de l’histoire du peuplement du Québec. J’y ai découvert une incroyable diversité de peuples, dont l’évolution a marqué l’évolution de la Nouvelle-France. Et là je me suis sentie bien bête tout d’un coup.

Pour approfondir mes récentes découvertes, j’ai commencé Dans le grand cercle du Monde du Canadien Joseph Boyden (The Orenda en anglais). Ce roman fleuve retrace l’histoire des premiers colons européens emmenés par Samuel de Champlain au début du XVIIème siècle.

CVT_Dans-le-grand-cercle-du-monde_3654
Joseph Boyden, Dans le grand cercle du monde, Albin Michel, 2015, 608p.

Le roman est une oeuvre à trois voix: on suit à la fois Christophe, jésuite français désireux de convertir les peuples qu’il rencontre au christianisme, Oiseau, chef huron, et sa fille adoptive Chutes-de-Neige, iroquoise enlevée comme tribut de guerre dans son enfance et qui oscille entre ses deux familles. L’intensité narrative et le foisonnement de détails donnent un roman enlevé et particulièrement bien documenté sur la situation politique de la région à l’arrivée des colons dans ce qui n’est encore connu que sous le nom de “Kanata”. A la guerre contre lesautres tribus se mêlent les intérêts économiques du commerce de peaux et de métaux avec ces étranges “barbus” à la peau blanche.

Bref, on est aux antipodes du très cliché “Danse avec les Loups”. C’est un livre violent, sans concession, où les colons n’ont pas vraiment le beau rôle. Un changement de perspective qu’on apprécie!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s